LA PLEINE CONSCIENCE


 

"La méditation n'est pas une évasion mais une rencontre sereine avec la réalité."

Thich Nhat Hanh

 

 

La pratique méditative amène un apaisement mental et une libération des flux d'énergie qui permet le rétablissement de l'harmonie entre le corps et l'esprit.

Aujourd'hui, de nombreuses études scientifiques valident l'efficacité de la méditation sur le stress, l'anxiété, les états dépressifs, le surmenage professionnel, la fatigue chronique et, de façon plus général, le mal-être créé par nos vies agitées.

Le programme de méditation de pleine conscience est accessible facilement à chacun d'entre nous, dans le cadre d'une démarche personnelle de mieux-être, afin de se sentir pleinement exister.

Jon Kabat-Zinn, le fondateur de la méthode, parle de débrancher le pilote automatique qui guide notre vie pour prendre pleinement conscience de notre être.

 

 

 
 

La  pleine conscience consiste quels que soient les phénomènes qui viennent à la connaissance de la conscience (pensées, images mentales, idées, sensations physiques, sentiments, émotions, bruits, …) à en prendre note sans chercher à les juger, les comprendre, les chasser ou s’y agripper.

La conscience regarde tout. Elle devient conscience observante.

La pleine conscience cherche à affiner l’attention et la vigilance. Elle permet un travail d’exploration de son soi profond à la recherche des causes de la souffrance afin de s’en libérer.

La méthode est issue de la méditation bouddhiste selon laquelle être en pleine conscience signifie :

« Amener toute sa vigilance sur l’expérience de l’instant présent, moment après moment »

ou

« Porter son attention sur le moment présent, avec intention, et sans jugement de valeur sur ce qui vient »

 

 
   
 
 

Elle permet un travail à trois niveaux :

-         la gestion du stress,

-         l’estime de soi,

-         la prévention de la rechute dépressive.

 

 
 

Elle permet de se rapprocher des attitudes suivantes :

-         Se rendre présent à l'instant que nous sommes en train de vivre,

-         Accepter avec bienveillance qui nous sommes,

-        Accepter tout ce que la vie nous apporte (joies, peines, difficultés, …)  afin d’y faire face de façon plus adaptée et efficace,

-        Ne pas juger,

-         Ne pas chercher à atteindre un but.

 

 
   
 
 

Les bénéfices de la pleine conscience sont :

-         Une réduction du taux des hormones de stress comme l'adrénaline et le cortisol.

-         Un renforcement du système immunitaire.

-        Une amélioration des performances mentales.

-    Une harmonie dans la vie associée à une efficacité accrue.

       Une réduction des comportements anti-sociaux. L'apaisement et la génèse d'émotions agréables favorisent la prise de décision plus sage. Si nous sommes apaisés, nous pensons autrement.

-        Une moindre réactivité cognitive aux émotions négatives. L'onde de choc est moins violente et moins durable.

-       Pour les soignants : moins de burn-out. La fatigue compassionnelle n'est plus triste et devient plus joyeuse.

 

 
 

Les objectifs du programme sont :

-         Intégrer une façon d’être permettant de vivre plus intensément « ici et maintenant ».

-         Apprendre à repérer les affects négatifs, les pensées automatiques et à s’en libérer.

-         Savoir accepter avec bienveillance qui nous sommes.

-         Accueillir plus facilement tout ce que la vie nous apporte (joies, peines, difficultés, …)  afin d’y faire face de façon plus adaptée et efficace.

 

 
 
Les indications principales sont :  

-         Le stress au travail, familial ou général.

-         L’anxiété, les soucis et les inquiétudes excessives.

-         Les troubles du sommeil.

-         Les douleurs et maladies chroniques.

-         Les affections psychosomatiques.

-         Les rechutes d’épisodes dépressifs.

-         La perte de confiance et d’estime de soi.

-         Le désir d’épanouissement personnel dans une voie de pleine conscience.

 

 
 
Un travail émotionnel se réalise tout au long du programme qui permet de cultiver l’acceptation et le lâcher prise, puis la curiosité et la douceur et enfin la capacité d’accueil bienveillant.

Le programme est contre-indiqué en cas de dépression majeure, de délire manifeste ou de prise de médicaments psychotropes.

Le programme inclut plusieurs méthodes de méditation, des périodes de réflexion et un engagement personnel relativement important.

 

 
 

Les méditations consistent en des pratiques de pleine conscience :

 

 

-         formelles au niveau :

o   corporel,

o   respiratoire,

o   marche consciente,

o   étirements,

o   mouvements,

o   observation des sons,

o   observation des pensées.

 

 

-         informelles sous forme de périodes de quelques minutes parsemées dans la vie quotidienne (espace de respiration, activité de routine, manger en pleine conscience, …).

 

 
 
Le programme permet des prises de conscience sur les pensées automatiques à l’origine de rumination, d’angoisse ou de colère. Ces prises de conscience favorisent une meilleure gestion de soi, de ses émotions et des situations stressantes. Elles favorisent également la prévention des rechutes dépressives. Des études ont montré que la pratique de la pleine conscience réduit de façon significative les rechutes après arrêt des traitements médicamenteux en cas de dépression.

Un travail est également réalisé au niveau des événements de la vie (agréables et désagréables) et des activités quotidiennes afin de mieux percevoir le positif qui existe dans la vie de chacun d’entre nous et d’amener chacun d’entre nous au sentiment de gratitude.

Les bénéfices dépendent essentiellement de l’assiduité de la pratique entre les séances. Il faut compter ¾ heure à une heure de pratique quotidienne. La pratique consiste à effectuer des exercices à partir de CDs et de façon autonome, à prendre des notes (la tenue d’un carnet d’observation est vivement conseillée), à vivre le quotidien avec une conscience différente.

Comme l'a si bien dit Aristote : "Nous sommes ce que nous répétons chaque jour."

Il est conseillé de continuer les pratiques à l’issue des huit semaines. L’idéal est une grande méditation par semaine et plusieurs fois quelques minutes tous les jours. La pratique de yoga, qi gong ou autre peut tout à fait constituer une méditation.

La pleine conscience est un outil d'attitude existentielle qui nous permet de modifier notre rapport au monde. Grâce à la pratique de la pleine conscience, nous entrons dans une autre façon de traverser l'existence.

A nous de devenir les acteurs de notre bien-être en pratiquant la pleine conscience.

 

 
 

La philosophie, si tant est que l'on puisse parler de philosophie, de la pleine conscience est parfaitement résumé par ceci :

Vous voulez faire une tarte aux fraises, mais vous n'avez que du chocolat. Alors, faîtes un bon gâteau au chocolat et goûtez-le pleinement.

 

 
 

 

 


 

La Sophrologie La Pleine Conscience  

Qui suis-je ?
 
Mes coordonnées
 
Formations - Stages
 
Durée - Tarifs

 
Mes activités

Historique
 
La sophrologie
 
Enfants - Adolescents
 
Adultes
 
Acouphènes
 
Alzheimer
Pleine conscience
 
Bienfaits
 
Enfants - Adolescents
 
Témoignages
 
Thich Nhat Hanh
Psy Positive
 
Relation d'aide
 
Liens
 
Bibliographie

 
Newsletters